Toute l'actualité d'Océan

2 pistes pour maitriser le risque routier professionnel

homme et sa voiture au bord de la route avec problème technique

Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail et se traduisent chaque année par près de 4 millions de journées de travail perdues*. En 2020, 38 % des accidents corporels ont impliqué au moins un individu effectuant un trajet domicile-travail ou en déplacement lié à son activité professionnelle. Prendre des mesures concrètes pour maitriser le risque routier professionnel est essentiel afin d’éviter des conséquences dramatiques pour les collaborateurs et pour l’entreprise elle-même.  

*Tous les chiffres sont issus de sécurité-routière.gouv  

Le cas des véhicules utilitaires (VU) et des poids lourds (PL) 

Les accidents qui impliquent des poids lourds sont particulièrement graves. En 2021, ils ont entraîné des décès dans 14 % des cas, comparativement à 5 % pour les accidents qui n'impliquent pas de PL. De plus, il est important de noter que 89 % des personnes décédées dans ces accidents impliquant un PL ne sont pas leur conducteur. Quant aux véhicules utilitaires : en 2021, 70 % des victimes mortelles d'accidents impliquant un VU se trouvaient à l'extérieur de celui-ci. 

Fatigue au volant : un danger à ne pas négliger  

La somnolence est la cause d’un accident mortel sur trois sur l’autoroute. Parfois sous-estimée ou simplement difficile à évaluer, la fatigue au volant constitue pourtant un réel danger.  

Picotement des yeux, raidissement de la nuque, baisse de la concentration, ou encore paupières lourdes... Ces signes d’un état de fatigue, voire de somnolence, doivent alerter tout conducteur qu’il faut s’arrêter, puisqu’alors les risques d’avoir un accident sont multipliés par 3 ou 4.  

Prendre le volant en ayant peu dormi ou rester volontairement éveillé afin de parcourir davantage de kilomètres ont les mêmes effets sur les capacités du conducteur que s’il roulait en ayant consommé de l’alcool. Les entreprises pouvant difficilement contrôler le sommeil de leurs collaborateurs, il y a tout de même une règle simple à retenir pour diminuer ce risque, c’est la pause toutes les 2 heures, au moins.  

homme qui s'endort au volant

La solution Océan :  

En connectant vos véhicules, la solution de gestion de flotte Océan analyse le temps passé sur la route par vos collaborateurs. Plus précisément, ce sont le nombre de trajets de plus de deux heures* sans pause et le nombre de journées avec plus de 400km* réalisés qui sont compilés dans un tableau de bord.  

Ainsi, cela permet aux entreprises de répondre à un triple objectif :  

  • Quantifier le nombre de trajets à risque  
  • Identifier et responsabiliser les “gros rouleurs”  
  • Donner des clés au gestionnaire de flotte pour maitriser son activité et prendre les mesures nécessaires pour réduire le risque de fatigue au volant   

*Valeurs paramétrables par le gestionnaire de flotte  

A découvrir également : le module écoconduite de la solution Océan 

homme avec problème technique voiture au bord de la route

Mauvais entretien des véhicules : un risque évitable  

Un véhicule mal entretenu peut avoir de graves conséquences en augmentant le risque d'accidents.  

Perte de contrôle du véhicule, freinage inefficace, airbag dysfonctionnel, panne moteur... nombreuses sont les situations dangereuses pouvant être causées par un manque de contrôle ou de réactivité face aux alertes techniques. Il est essentiel de maintenir son véhicule en bon état en le faisant régulièrement contrôler, en effectuant les entretiens aux échéances requises, et en réparant rapidement tout problème mécanique ou électronique.  

A noter que l’entreprise a l'obligation légale de fournir un véhicule en parfaite condition de fonctionnement et de sécurité, et que l’employeur peut être tenu pour pénalement responsable en cas d’accident.  

La solution Océan : 

Océan se connecte directement aux données des tableaux de bord des véhicules pour aider les entreprises à identifier les situations à risque liées à des défauts d’entretien.  

Ce panorama permet aux gestionnaires de flotte :  

  • D’avoir une vision d’ensemble, en temps réel, du nombre d’alertes techniques en cours sur les véhicules en parc, et de savoir depuis combien de temps elles sont ouvertes  
  • De connaître la réactivité de ses collaborateurs en quantifiant le délai moyen de fermeture de ces alertes  
  • D’identifier les véhicules ayant un besoin d’entretien afin de prendre des mesures rapides pour la sécurité du conducteur et du reste des usagers  
#entretien #fatigue #risque routier #technologie