Toute l'actualité d'Océan

Comment entreprendre une démarche RSE lorsque l’on gère des flottes de véhicules et engins ?

La démarche RSE, ou responsabilité sociétale des entreprises est une démarche visant l’intégration des enjeux de développements durables à la stratégie de l’entreprise.

En avril dernier, l’Union Européenne a adopté l’objectif de réduction de 55% des émissions de CO2 pour 2030. Par prise de conscience écologique, pour répondre à l’objectif de l’Union Européenne et/ou dans le but de réaliser des économies conséquentes, s’engager dans une démarche RSEn’est plus une utopie, mais un objectif qui se précise de plus en plus.

Cet objectif est d’autant plus important pour les entreprises gérant des flottes de véhicules qui produisent des émissions de CO2. Elles sont en effet de plus en plus préoccupées par les sujets sociaux et environnementaux liés à leurs activités professionnelles.

Si la gestion de flotte ou télématique embarquée est une technologie moderne remontant des informations essentielles pour gérer ses véhicules d’entreprise, comment peut-elle être liée à une démarche RSE solide et concrète ?

Les 3 challenges des entreprises gérant des véhicules produisant des émissions de co2

Une flotte de véhicules est indéniablement amenée à consommer du carburant et produire des émissions de co2. Elle est pilotée par des conducteurs qui sillonnent les routes, les chantiers, dans des activités diverses allant des métiers du paysage en passant par le secteur du bâtiment ou les métiers des forces de ventes.

On pourrait tout d’abord résumer les objectifs de ces entreprises gérant des flottes de véhicules en 3 challenges.

1

Challenge 1 : Réduire les émissions de CO2 des véhicules.

Ce challenge, lié au premier pilier du RSE, l’aspect environnemental, vise à réduire la production des émissions de gaz à effet de serre produites par les véhicules.

2

Challenge 2 : Optimiser les coûts de consommation et de gestion des véhicules.

Ce challenge est lié quant à lui à l’angle économique, 2e pilier du RSE. Les coûts liés aux véhicules sont conséquents, ils représentent souvent le second poste de dépense le plus important après les salaires.

3

Challenge 3 : Garantir la sécurité des chauffeurs

Ce troisième et dernier challenge répond à l’aspect sociétal de la RSE et au besoin de sécuriser les conducteurs sur la route. Les accidents de la route sont la première cause de mortalité dans les entreprises (trajet avant, après et pendant le travail), il est donc primordial pour ces dernières de s’en préoccuper, notamment pour celles qui gèrent des conducteurs quotidiennement.

Comment une solution de gestion de flotte peut-elle relever ces challenges ? L’exemple de la solution Océan

Ces challenges aux enjeux environnementaux, économiques et sociaux peuvent être relevés par une solution de gestion de flotte et des outils adaptés à votre activité. Pour y parvenir, différentes options sont envisageables telles que l’adoption d’un module de calcul du taux de rejet de CO2 ou le passage à l’électrique.

Réduire les émissions de sa flotte de véhicules

En 2022, les gestionnaires de parc devront avoir au moins 10% de leur flotte de plus de 100 véhicules à faible émission. Ce pourcentage évoluera au fil des années pour aller jusqu’à 50% en 2030. La vente des véhicules à combustible fossile sera tout simplement interdite à l’horizon 2040. Face à ce constat, l’électrique est une alternative intéressante, qui ne doit cependant pas altérer la bonne gestion de votre flotte de véhicules. Bonne nouvelle : les solutions Océan sont désormais adaptées pour remonter les informations des véhicules électriques.

Spécial BTP : Les solutions Océan peuvent aussi remonter des informations telles que le temps d’utilisation et les temps de ralenti machine : vous pouvez par conséquent observer les durées réelles d’activité de vos engins de chantier et connaître le temps précis d’allumage en les comparant au temps réel de travail. Vos conducteurs d’engins ont tendance à laisser allumer les engins le temps de leur pause ? Cette pollution et perte de carburant inutile peuvent être limitées !

eco responsabilité
eco responsabilité

Une solution de gestion de flotte qui répond au challenge économique

Autopartage

Les coûts liés à la location ou à l’achat de véhicules, l’assurance de vos véhicules, les entretiens ou encore le stationnement représentent une part importante de votre budget. Et si vous divisiez ces dépenses par deux ?

Avec l’autopartage, capitalisez sur vos actifs, limitez les dépenses en nouveaux véhicules et diminuez les coûts de gestion de ceux que vous possédez ou louez déjà ! Au-delà de l’aspect économique, l’autopartage permet de réduire ses émissions de CO2 en utilisant moins de véhicules.
Bonne nouvelle : l’autopartage est une des solutions Océan !

La gestion de flotte pour vous aider à sécuriser vos conducteurs : challenge 3 accepted !

La sécurisation de vos conducteurs est l’axe prioritaire de ce challenge, et le module éco-conduite de la plateforme Océan y répond en les accompagnant vers une conduite plus apaisée. En remontant les informations liées à la conduite comme les virages, freinages et accélérations brusques, les conducteurs peuvent être informés de leurs comportements routiers. Les gestionnaires de flotte peuvent également encourager les équipes sur des indicateurs de conduite précis à l’occasion de challenges internes.

En s’intégrant dans une démarche eco-responsable, le conducteur vient se placer au cœur de la démarche rse ; il diminue l’accidentalité et la sinistralité en adoptant une conduite plus douce, mais réduit aussi les coûts liés à d’éventuelles réparations occasionnées par des accrochages ou accidents qu’une conduite brusque peut entrainer.

Et ce n’est pas tout : une conduite sportive engendre 30% de carburant en plus, un conducteur informé avec des indicateurs de conduite précis est un conducteur qui consommera moins d’essence et qui polluera moins.

« Qui veut aller loin ménage sa monture »

Il en va de même pour les conducteurs à qui les entreprises confient désormais des véhicules électriques ou hybrides ; il s’agit en effet de gérer l’autonomie de la batterie et anticiper les lieux et temps de rechargement. Une conduite souple et douce est moins énergivore et permet de ménager la capacité électrique de la batterie.


La responsabilité sociale des entreprises : pour aller plus loin

Nous l’avons vu, s’engager dans une démarche RSE en gérant des véhicules est possible, avec des solutions concrètes qui peuvent vous faciliter le quotidien.

Au-delà d’une réduction de vos coûts, de votre accidentologie et une diminution de vos émissions de CO2, c’est aussi l’occasion d’augmenter la valeur de votre marque.

Que cela soit pour attirer ou fidéliser vos clients, ou pour votre image employeur pour vos futurs recrutements, une entreprise aux idées vertes avec des ambitions d’améliorations face aux enjeux climatiques urgents sera toujours perçue comme consciente, moderne et donc attractive.

Vous souhaitez discuter avec nous de votre démarche RSE ?

#eco-conduite #Emission CO2 #Géolocalisation véhicules professionnels #gestion de flotte